Les stats pendant la Seconde Guerre mondiale

Malgré la Seconde Guerre Mondiale, le Stade de Reims comme bien d’autres clubs, continue à jouer tant bien que mal au football. Entre 1939 et 1945, le club a participé au championnat de guerre alors en place dans l’hexagone (sous différentes zones géographiques). Retour sur ces six saisons de championnat en statistique.  Cet article est la suite logique du précédent article, qui lui concernait la période 1935 à 1939. Les principales sources utilisées pour compiler ces statistiques “de guerre” sont les différents journaux d’époque (L’Auto, L’Eclaireur de l’Est, Football, etc). Il peut y avoir quelques erreurs, surtout en matière de buteur, il n’était pas rare à cette époque de voir d’un journal à l’autre, un buteur différent ! Mais à force de regroupement ces statistiques ne doivent pas être si éloignées de la vérité vraie.

Pendant les six saisons de football joué pendant la Seconde Guerre mondiale, le Stade de Reims a vu passer 4 entraîneurs différents : Erich Bieber (1939-40, 14m), Camille Cottin (1940-41, 12m), Jules Vandooren (1941-43, 46m) et Sarkis Garabédian (1943-45, 52m). Ils ont utilisé un total de 59 joueurs différents ! Dont 31 joueurs uniquement pour les 14 matchs de la saison 1939-40, ce chiffre important est dû à la mobilisation générale alors en vigueur dans le pays.

Parmis ces 59 joueurs, on recense six nationalités différentes. Il y a donc 2 Hongrois (Gyula Vastag et François Szego), 1 Autrichien (Kurt Platzek), 1 Polonais (Henryk Gundolf), 1 Arménien (Sarkis Garabédian), 1 Espagnol (José Padron) et donc 53 Français. A noter que les joueurs les plus utilisés Pierre Brembilla et Louis Carrara, 111 matchs chacun ont évolué pour le Stade de Reims uniquement pendant le second conflit mondial.

Pour la saison 1943-44, c’est l’équipe fédéral Reims-Champagne qui est pris en compte, et non l’équipe amateur du Stade de Reims.

Nombre total de matchs : Pierre Brembilla (111), Louis Carrara (111), André Petitfils (89), Ignace Kowalczyk (88), Jacques Favre (79), François Szego (75).

Nombre total de buts : André Petitfils (38), Lucien Perpère (31), Pierre Sinibaldi (30), François Szego (21), Marcel Perruchoud (20), Gyula Vastag (20).

Statistiques générales : 124 matchs pour 61 victoires, 26 nuls et 37 défaites. 304 buts marqués et 187 encaissés.

Saison 1939-40

Pas de photo d’équipe connue, votre aide est la bienvenue.

Championnat de Guerre, Zone Nord (3ème sur 10)
14 matchs, 9 victoires, 1 nul, 4 défaites, 54 buts pour, 30 buts contre. Quatre matchs ne sont pas joué dû a l’invasion allemande.

Ils ont joué (31) : Jacques Favre (14), Louis Carrara (13), Pierre Brembilla (12), Louis Finot (11), André Petitfils (10), Roger Charollais (10), Pierre Chaignier (9), René Hanus (9), Sarkis Garabédian (8), Teychene (8), Adloff (7), Navel (7), Albert Bortolameolli (4), Ignace Kowalczyk (4), René Deligny (3), Collet (3), Paul-Alexis Cattelain (2), Gavroy (2), Henryk Gundolf (2), Maurice Olivier (2), Kurt Platzek (2), Pouret (2), René Marechal (2), Barrault (1), Albert Batteux (1), Lucien Fischer (1), Armand Frelin (1), Hirardin (1), Nouviou (1), Lucien Perpère (1), Toquer (1).

Ils ont marqué (13) : René Hanus (13), Roger Charollais (9), Navel (6), Sarkis Garabédian (5), Henryk Gundolf (5), Albert Bortolameolli (3), Gavroy (3), Lucien Perpère (3), André Petitfils (3), Louis Finot (2), Adloff (1), Pierre Brembilla (1), Ignace Kowalczyk (1).

L’équipe-type : Jacques Favre – Teychene, Louis Carrara – Louis Finot, Adloff, Pierre Brembilla – Roger Charollais, Pierre Chaignier, René Hanus, Sarkis Garabédian, Navel – Entr. Erich Bieber

Saison 1940-41

De g. à dr., debout : Tobia, Perpère, Deligny, Petitfils, Cottin, Brembila; accroupis : Vernay, Frelin, Favre, Gillis, Carrara. (Collection particulière)

Championnat de Guerre, Zone Occupée (4ème sur 7)
12 matchs, 4 victoires, 3 nuls, 5 défaites, 20 buts pour, 17 buts contre.

Ils ont joué (16) : Pierre Brembilla (12), Jacques Favre (12), Gustave Gillis (12), Lucien Perpère (12), Jean Vernay (12), Louis Carrara (11), Camille Cottin (11), Armand Frelin (11), André Petitfils (11), Benoit Tobia (11), René Deligny (8), André Moos (4), Teychene (3), Bulliard (2), René Hanus (2).

Ils ont marqué (8) : Lucien Perpère (6), André Petitfils (4), Benoit Tobia (3), Gustave Gillis (2), Bulliard (1), René Deligny (1), René Hanus (1), André Moos (1) +1 inconnu*.

L’équipe-type : Jacques Favre – Louis Carrara,  Armand Frelin – Gustave Gillis, Pierre Brembilla, Jean Vernay – Benoit Tobia, André Petitfils, Lucien Perpère, René Deligny, Camille Cottin – Entr. Camille Cottin

*Le second buteur rémois face à Le Havre (J1, 20/10/1940) est inconnu.

Saison 1941-42

De g. à dr., debout : Brembilla, Vandooren, Favre, Gillis, Frelin, Carrara; accroupis : Tobia, Kowalczyk, Perpère, Petitfils, Deligny. (Collection particulière)

Championnat de Guerre, Zone Occupée (1er sur 9)
16 matchs, 10 victoires, 4 nuls, 2 défaites, 34 buts pour, 14 buts contre.

Ils ont joué (16) : Pierre Brembilla (16), Jacques Favre (16), Ignace Kowalczyk (16), Jules Vandooren (16), Louis Carrara (15), Lucien Perpère (15), François Szego (15), André Petitfils (14), Jean Vernay (14), Gustave Gillis (13), René Deligny (11), Benoit Tobia (7), René Hanus (4), José Padron (2), Armand Frelin (1), Olivier Maurice (1).

Ils ont marqué (10) : Lucien Perpère (11), André Petitfils (8), François Szego (4), René Deligny (2), Gustave Gillis (2), Benoit Tobia (2), Jules Vandooren (2), René Hanus (1), Ignace Kowalczyk (1), José Padron (1).

L’équipe-type : Jacques Favre – Louis Carrara, Jules Vandooren – Gustave Gillis, Pierre Brembilla, Jean Vernay – François Szego, Ignace Kowalczyk, Lucien Perpère, André Petitfils, René Deligny – Entr. Jules Vandooren

Saison 1942-43

De g. à dr., debout : Hiltgen (président), Vandooren, Gillis, Favre, Carrara, Brembilla, Kowalczyk, Tobia; accroupis : Perpère, Batteux, Perruchoud, Petitfils, Szego. (Collection particulière)

Championnat de Guerre, Zone Nord (5ème sur 16)
30 matchs, 14 victoires, 7 nuls, 9 défaites, 62 buts pour, 39 buts contre.

Ils ont joué (21) : Pierre Brembilla (29), Louis Carrara (29), François Szego (28), Jules Vandooren (28), Ignace Kowalczyk (27), Gustave Gillis (25), Albert Batteux (24), Marcel Perruchoud (24), Jacques Favre (19), Lucien Perpère (18), André Petitfils (16), René Deligny (11), Pierre Angel (10), Benoit Tobia (10), José Padron (8), Robert Jonquet (4), James Fauchard (3), Pierre Batteux (2), Robert Remia (2), Charlier (1), Raymond Toscanelli (1).

Ils ont marqué (12) : Marcel Perruchoud (15), Lucien Perpère (11), François Szego (8), René Deligny (6), Albert Batteux (5), Gustave Gillis (4), André Petitfils (4), Benoit Tobia (3), Ignace Kowalczyk (2), Charlier (1), James Fauchard (1), José Padron (1) +1 CSC (Etienne Mattler, FC Sochaux Valentigney).

L’équipe-type : Jacques Favre – Louis Carrara, Jules Vandooren – Gustave Gillis, Pierre Brembilla, Ignace Kowalczyk – Lucien Perpère, Albert Batteux, André Petitfils, René Deligny, Marcel Perruchoud – Entr. Jules Vandooren

La composition d’équipe rémoise face à Le Mans (J28, 15/05/1942) est inconnue.

Saison 1943-44

De g. à dr., debout : Kowalczyk, Brembilla, Favre, Jonquet, Roessler, Carrara; accroupis : Batteux, Pradel, Prince, Petitfils, Szego. (Collection particulière)

Championnat de Guerre Fédéral (7ème sur 16)
30 matchs, 12 victoires, 7 nuls, 11 défaites, 64 buts pour, 52 buts contre.

Ils ont joué (20) : Pierre Brembilla (29), Ignace Kowalczyk (29), François Szego (28), Albert Batteux (25), Louis Carrara (25), Henri Roessler (24), Gyula Vastag (23), Alfred Dambach (23), Daniel Prince (21), André Petitfils (19), Benoit Tobia (18), Adrien Chauvin (15), Jean-Louis Pradel (15), Gustave Gillis (13), Jacques Favre (7), Jacques Cousin (6), Robert Claude (3), Robert Jonquet (3), Pierre Flamion (2), Robert Remia (2).

Ils ont marqué (12) : Gyula Vastag (20), Adrien Chauvin (9), François Szego (9), André Petitfils (8), Jean-Louis Pradel (6), Albert Batteux (3), Pierre Flamion (2), Henri Roessler (2), Benoit Tobia (2), Jacques Cousin (1), Gustave Gillis (1), Ignace Kowalczyk (1).

L’équipe-type : Alfred Dambach – Louis Carrara, Daniel Prince – Ignace Kowalczyk, Pierre Brembilla, Henri Roessler, – François Szego, Albert Batteux, Gyula Vastag, André Petitfils, Benoit Tobia – Entr. Sarkis Garabédian

Saison 1944-45

De g. à dr., debout : Garabédian (entraîneur), Marche, Pradel, Jonquet, Favre, Roessler, Carrara; accroupis : Batteux, Chauvin, Sinibaldi, Petitfils, Flamion. (Collection particulière)

Championnat de Guerre, Zone Nord (4ème sur 12)
22 matchs, 12 victoires, 4 nuls, 6 défaites, 70 buts pour, 30 buts contre.

Ils ont joué (19) : Albert Batteux (19), Adrien Chauvin (19), Robert Jonquet (19), Roger Marche (19), André Petitfils (19), Louis Carrara (18), Jean-Louis Pradel (18), Pierre Sinibaldi (17), Henri Roessler (16), Pierre Flamion (15), Pierre Brembilla (13), Ignace Kowalczyk (12), Pierre Angel (11), Jacques Favre (11), Daniel Prince (5), Marcel Perruchoud (4), François Szego (4), Robert Remia (2), Benoit Tobia (1).

Ils ont marqué (8) : Pierre Sinibaldi (30), Pierre Flamion (12), André Petitfils (11), Jean-Louis Pradel (6), Marcel Perruchoud (5), Adrien Chauvin (4), Albert Batteux (1), Robert Remia (1).

L’équipe-type : Jacques Favre – Roger Marche, Louis Carrara – Jean-Louis Pradel, Pierre Brembilla, Robert Jonquet – Pierre Flamion, Adrien Chauvin, Pierre Sinibaldi, Albert Batteux, André Petitfils – Entr. Sarkis Garabédian

A la fin de la Seconde Guerre mondiale alors que le club avait terminé sixième de Division 2 lors de la saison 1938-39, le Stade de Reims est autorisé à évoluer en Division 1 dès la saison 1945-46. Quartoze ans après la création du club, la “longue marche” vers la première division est terminée. Une nouvelle page du Stade de Reims, celle de l’élite du football français s’ouvre alors. L’ossature du “Grand Reims” est déjà là, les futurs entraîneurs Henri Roessler et Albert Batteux ou encore les Robert Jonquet, Roger Marche, Pierre Sinibaldi, Pierre Flamion, André Petitfils qui seront quelques années plus tard Champion de France.

Votre aide est la bienvenue pour compléter toutes informations manquantes, notamment les prénoms de certains joueurs.

TR (@ArchivesSDR)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *