Le Stade de Reims en Indonésie

À une époque où le football n’est pas encore un produit télévisé, les grandes équipes se font connaître en voyageant. Le Stade de Reims, ambassadeur du football français, se déplace en Indonésie le temps d’une tournée de trois semaines, en 1956.

Seulement quelques jours après la première finale de Coupe des clubs champions européens perdue face au Real Madrid (4-3), le Stade de Reims s’envole pour une tournée estivale. Les Rémois participent à cette tournée sur l’invitation de Chung Hwa pour célébrer les 10 ans de l’association des footballeurs chinois basés à Jakarta, capitale de l’Indonésie.

Un groupe de 18 personnes fait le voyage entre Reims et l’Asie pour participer à cette tournée, 15 joueurs et 3 membres d’encadrement. Les joueurs à faire le voyage sont les suivants : René-Jean Jacquet, Paul Sinibaldi – Raoul Schollhammer, Simon Zimny, Guy Gouttes – Robert Jonquet, Raymond Cicci, Jean Davanne, Armand Penverne – Pierre Flamion, Léon Glovacki, Michel Hidalgo, Mohamed Maouche, Jean Templin, Raymond Kopa. Ce dernier jouera ces derniers matchs avec Reims avant de partir pour le club espagnol du Real de Madrid, le transfert de 52 millions d’anciens francs étant déjà conclu. Jean Davanne, Guy Gouttes, Raoul Schollhammer et Mohamed Maouche font le voyage en tant que stagiaire pro. Notons également le retour le temps de cette tournée de Pierre Flamion qui a quitté le Stade de Reims en 1951 et qui jouait à cette époque pour le club voisin, l’AS Troyes Sainte-Savine.

Ces joueurs sont encadrés par l’organisateur de cette tournée Julius Ukrainczyk, grand agent de joueurs des années d’après-guerre, Pierre Perchat en tant que « chef de mission » et bien sûr d’Albert Batteux l’entraîneur. Quatre titulaires importants ne font pas partie de cette expédition pour cause de service militaire, René Bliard, Raoul Giraudo, Michel Leblond et Robert Siatka.

La délégation rémoise après un long voyage arrive le 17 juin 1956 aux alentours de 18 heures à l’aéroport Kemayoran de la capitale Indonésienne.

Les Rémois à leurs arrivées à l’aéroport le 17 juin 1956. De g. à dr., debout : Jonquet, Perchat, Templin, Kopa, ?, Batteux, Zimny, Glovacki, Maouche, Schollhammer, Penverne; accroupis : Sinibaldi, Jacquet, Hidalgo, Cicci, Davanne. (Java-Bode)

Durant cette tournée le Stade de Reims a prévu de jouer six matchs entre le 20 juin et le 1er juillet, notamment un match contre l’équipe nationale d’Indonésie programmé pour le 23 juin 1956. Les deux premiers matchs auront lieu dans le plus grand stade de l’archipel avec une capacité d’environ 30.000 places. Cette capacité sera très vite dépassée dûe à l’engouement du public local.

Le premier match de la tournée a lieu le 20 juin, devant une foule de plus 40.000 personnes. Pour cette première rencontre, le Stade de Reims affronte le club du Persija Jakarta, champion d’Indonésie en 1954. Privé de leurs deux meilleurs joueurs pour cause de blessure, le club local comprend très vite que la tache s’annonce impossible. L’arbitre donne le coup d’envoi à 17h15, à 17h16, le Stade de Reims mène déjà 1-0. En effet, dès la première minute de jeu, le futur madrilène Raymond Kopa marque le premier but, le public est déjà conquis par l’équipe française. Après 30 minutes de jeu Raymond Kopa, déjà hauteur de deux buts laisse sa place au jeune Mohamed Maouche. Les hommes d’Albert Batteux font une démonstration de football aux Jakartanais, le score est sans appel, 11-1.

Persija Jakarta – Stade de Reims : 1-11
20.06.1956; Tournée en Indonésie (match 1) – Ikada Stadion, à Jakarta (Indonésie). 35.000 sp.
Stade de Reims : Jacquet – Zimny, Scholhammer – Davanne, Jonquet, Cicci – Hidalgo, Glovacki, Kopa (Maouche 30′), Flamion, Templin – Entr. Batteux
Buts : 3′ Kopa 1-1 (sp), 6′ Glovacki 0-2, 15′ Glovacki 1-3, 23′ Kopa 1-4, 34′ Glovacki 1-5, 44′ Templin 6-1, 58′ Templin 1-7, 69′ Glovacki 1-8, 75′ Cicci 1-9, 81′ Templin 1-10, 88′ Maouche 1-11

Kopa est le premier Rémois à entrer sur le terrain. (Java-Bode)

Le second match se dispute dans le même stade contre l’équipe nationale d’Indonesie, abrégée PSSI (Persatuan Sepakbola Seluruh Indonesia). Pour cette rencontre, le Stade de Reims ne peut utiliser ses couleurs habituelles, étant donné que l’Indonesie joue en rouge. Les Rémois abordent donc un maillot à rayures de couleur vert et jaune, prêté par la fédération indonésienne. Un épisode qui rappelle la mésaventure vécue par l’équipe de France lors du mondial de 1978.

L’équipe rémoise de la tournée, le 23 juin 1956. De g. à dr., debout : ?, Schollhammer, Zimny, Davanne, Jacquet, Cicci, Gouttes, Sinibaldi; accroupis : Jonquet, Templin, Hidalgo, Kopa, Flamion, Maouche, Batteux. Manque sur cette photo Glovacki, Penverne et Perchat. (Collection particulière)

Cette rencontre voit également intervenir la police sur le terrain. Alors que le Stade de Reims mène 3-0, à la 42e minute de jeu, l’attaquant Indonésien Aang Witarsa marque un but qui est signalé hors-jeu par l’arbitre assistant. Mais l’arbitre principal Mohamed Sarim accorde le but ! Le portier rémois, René-Jean Jacquet fou de rage “bouscule” l’arbitre. C’est la confusion générale, des spectateurs envahissent le terrain. L’arbitre doit interrompre la partie pendant cinq minutes, le temps que la police évacue les spectateurs. Malgré ce but, le Stade de Reims l’emporte 5-1.

Equipe d’Indonésie (PSSI) – Stade de Reims : 1-5
23.06.1956; Tournée en Indonésie (match 2) – Ikada Stadion, à Jakarta (Indonésie). 40.000 sp.
Stade de Reims : Jacquet (Sinibaldi 45′) – Zimny, Schollhammer – Penverne, Jonquet, Cicci – Hidalgo, Glovacki, Kopa, Flamion, Templin – Entr. Batteux
Buts : 18′ Templin 0-1, 21′ Templin 0-2, 35′ Glovacki 0-3, 62′ Kopa 1-4, 84′ Kopa 1-5

Scène de confusion dans le stade, la police est obligé d’escorter Jacquet en dehors du terrain. (Java-Bode)

Pour le troisième match qui a lieu le lendemain, le 24 juin. Le Stade de Reims se déplace à Surabaya, a plus de 800km de Jakarta pour un match contre l’équipe locale Tionghoa. Le Stade de Reims aligne plusieurs remplaçants. Les Rémois pourtant bien partis après le but de Maouche à la 6e minute ne l’emportent que par le plus petit score, le gardien adverse ayant fait plusieurs superbes arrêts.

Tionghoa Surabaya – Stade de Reims : 0-1
24.06.1956; Tournée en Indonésie (match 3) – Tambaksari Stadion, à Surabaya (Indonésie). 30.000 sp.
Stade de Reims : Sinibaldi – Gouttes, Schollhammer – Batteux, Jonquet, Davanne – Glovacki, Penverne, Maouche, Flamion (Kopa 45′), Templin – Entr. Batteux
But : 6′ Maouche 0-1

Pour le match suivant le Stade de Reims bouge encore, le prochain match aura lieu à Bandung. Le train des Rémois arrive au matin du 26 juin 1956, ils sont accueillis chaleureusement par les fans de football de la ville.

Les Rémois se mêlent a la population locale. (Java-Bode)

Le 27 juin, le Stade de Reims affronte le club de Persib. Le coup d’envoi est donné à 16 heures, devant plus de 30.000 personnes. À la mi-temps alors que les Rémois mènent 3-0, le portier rémois, Sinibaldi suite à une grave blessure est obligé de sortir. Les buts furent marqués par Maouche sur passe de Flamion, le second par Hidalgo et enfin par Templin suite à une-deux avec Kopa. En fin de partie, les locaux réduisent le score (75e et 83e minutes) à 3-2, notamment grâce à un penalty suite à une main de Jean Davanne dans sa surface.

Persib Bandung – Stade de Reims : 2-3
27.06.1956; Tournée en Indonésie (match 4) – Siliwangi Stadion, à Bandung (Indonésie). 30.000 sp.
Stade de Reims : Jacquet (Sinibaldi 45′) – Zimny, Schollhammer – Davanne, Jonquet, Cicci – Hidalgo (Batteux 45′), Maouche, Kopa, Flamion, Templin – Entr. Batteux
Buts : 24′ Maouche 0-1, 35′ Hidalgo 0-2, 38′ Templin 0-3

Les deux équipes avant la rencontre, Reims à gauche, Persib à droite. Pour l’équipe rémoise on reconnaît de g. à dr., debout : Jacquet, Zimny, Jonquet, Davanne, Cicci, Schollhammer; accroupis : Hidalgo, Flamion, Kopa, Maouche, Templin. (Preangerbode)

Pour la cinquième rencontre le Stade de Reims voyage encore, à Padang, dans le Nord-Ouest de l’Indonésie, le voyage se fait cette fois-ci en avion. Pour ce match les Rémois rencontrent l’équipe B d’Indonésie et le Stade de Reims est accroché 2-2 ! Les footballeurs Indonésiens réalisent un petit exploit devant plus de 35.000 personnes. À la fin de cette partie le président de l’association des footballeurs chinois Chung Hwa, organise un “match revanche” contre l’équipe première d’Indonésie le 7 juillet à l’Ikada Stadion. Il y aura donc un septième match.

Equipe d’Indonésie II (PSSI) – Stade de Reims : 2-2
29.06.1956; Tournée en Indonésie (match 5) – Banteng Stadio, à Padang (Indonésie). 35.000 sp.
Stade de Reims : Jacquet – Zimny, Gouttes – Penverne, Jonquet, Cicci (Batteux 45′) – Glovacki, Hidalgo, Maouche (Flamion 45′), Kopa, Templin – Entr. Batteux
Buts : 18′ Hidalgo 1-1, 30′ Kopa (sp) 1-2

Pour son avant-dernier match le Stade de Reims rencontre le club du PSMS Medan (Persatuan Sepakbola Medan Sekitarnya) dans son stade. Les Rémois menés très rapidement au score inverse la tendance pour s’imposer 6-1. Jean Templin est l’auteur d’un triplé devant un stade comble de 25.000 personnes.

PSMS Medan – Stade de Reims : 1-6
01.07.1956; Tournée en Indonésie (match 6) – Teladan Stadion, à Medan (Indonésie). 25.000 sp.
Stade de Reims : Jacquet – Zimny, Schollhammer (Gouttes 45′) – Penverne, Jonquet, Cicci – Hidalgo, Glovacki, Maouche, Flamion, Templin – Entr. Batteux
Buts : 15′ Glovacki 1-1, 29′ Glovacki 1-2, 35′ Templin 1-3, 59′ Hidalgo 1-4, 74′ Templin 1-5, 75′ Templin 1-6

La délégation rémoise retourne donc à Jakarta pour la dernière rencontre de la tournée pour y jouer le tant attendu “match revanche” contre l’équipe nationale d’Indonésie. Comme les deux autres matchs joués à l’Ikada Stadion, le stade est plein, plus de 45.000 personnes. Le Stade de Reims joue une nouvelle fois en maillot à rayures vert et jaune. Cette fois-ci le score est plus serré, le score à la pause est toujours vierge. Finalement les Rémois l’emporte 3-2, grâce notamment à un doublé de Léon Glovacki en seconde période.

Equipe d’Indonésie (PSSI) – Stade de Reims : 2-3
07.07.1956; Tournée en Indonésie (match 7) – Ikada Stadion, à Jakarta (Indonésie). 45.000 sp.
Stade de Reims : Jacquet – Zimny, Schollhammer – Davanne, Jonquet, Cicci – Hidalgo, Glovacki, Kopa (Flamion 30′), Maouche, Templin – Entr. Batteux
Buts : 50′ Templin 0-1, 65′ Glovacki 0-2, 73′ Glovacki 0-3

Les derniers clichés du Stade de Reims en version Indonésienne. (Java-Bode)

Ainsi s’achève l’une des plus grandes et lointaine tournée du Stade de Reims, avec un bilan très positif, de six victoires et un nul, pour 31 buts marqués et 9 encaissés. L’autre satisfaction est le public qui a répondu présent à chaque rencontre. En sept matchs, le Stade de Reims a attiré environ 240.000 spectateurs, soit une moyenne de 35.000 par match. Le Stade de Reims s’exporte bien !

Les Rouges & Blancs en … vert et jaune. De g. à dr., debout : Zimny, Jonquet, Penverne, Jacquet, Cicci, Davanne; accroupis; Hidalgo, Glovacki, Kopa, Flamion, Templin Maouche. (L’Union)

Les statistiques détaillées des joueurs : Albert Batteux (3m), Raymond Cicci (6m, 1b), Jean Davanne (4m), Pierre Flamion (7m), Léon Glovacki (6m, 9b), Guy Gouttes (3m), Michel Hidalgo (6m, 3b), René-Jean Jacquet (6m), Robert Jonquet (7m), Raymond Kopa (6m, 5b), Mohamed Maouche (6m, 3b), Armand Penverne (4m), Raoul Schollhammer (6m), Paul Sinibaldi (3m), Jean Templin (7m, 10b), Simon Zimny (6m).

En 1984, le Stade de Reims retournera jouer en Indonésie, mais cette fois-ci ce sera l’équipe féminine.

TR (@ArchivesSDR)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *